Zoom sur le réseau Nord-Est

Le réseau fluvial géré par VNF Nord-Est est composé de deux zones portuaires majeures, centrées autour d’un ou de plusieurs ports publics. La vocation de ces ports est d’offrir leurs services à l’économie du territoire et de s’ancrer au sein de ceux-ci en associant le plus étroitement possible les partenaires publics et privés autour de projets de développement partagés et co-construits.

Un système portuaire au service des entreprises et des territoires

Chacun des ports publics qui composent les deux zones portuaires du réseau Nord-Est est à la fois généraliste, au sens où il peut traiter la plupart des demandes, et spécialisé car certains d’entre eux disposent d’outils pour manutentionner des produits spécifiques (par exemple les conteneurs sur le Nouveau Port de Metz, les colis lourds à Nancy Frouard…).

La Moselle à grand gabarit

La première zone portuaire est centrée sur la Moselle à grand gabarit qui offre un débouché vers le Rhin, les zones industrielles majeures d’Europe de l’Ouest et les ports de la Mer du Nord. Sur cet itinéraire, cohabitent des ports privés (souvent liés à la sidérurgie, à l’agro-alimentaire ou aux matériaux de construction) et un ensemble de 9 ports (y compris les 4 ports publics de Nancy-Frouard, Metz Mazerolle, Nouveau Port de Metz et de Thionville-Illange). Cet ensemble est géré par le Syndicat Mixte pour la Gestion des Ports Lorrains, entité regroupant Voies navigables de France et la Région Grand Est.

Le port public de Givet

Le deuxième ensemble est centré sur le port public de Givet sur la Meuse qui relie les Ardennes aux ports de la Mer du Nord. Il permet l’accueil de pièces lourdes, via un passage par une grue ou par l’utilisation de péniches spécifiques permettant à la cargaison de rentrer et de sortir directement en roulant.

En dehors de ces zones, il existe d’autres ports en activité relativement spécialisés qui capables de répondre aux besoins d’un industriel ou d’un client, tant pour des trafics sur de très courtes distances (quelques kilomètres) que pour des distances beaucoup plus longues (plusieurs centaines de kilomètres). Les transports massifiés s’appliquent à une large gamme de marchandises, allant des produits en vrac aux colis lourds à haute valeur ajoutée.

Aller en haut de la page